Sur le RING

Zemmour sur l'échec commercial du Rafale
10/12/2010 - OUTREMONDE

Toutes les réactions (1)

1. 10/12/2010 14:58 - Ligre

Ligre Pour le marché, la vertu est un vice le vice est une vertu: comprendre cela c'est être réaliste. Soit! La France serait-elle un parangon de vertu dans les batailles commerciales? On en doute. Il est clair que l'on doit se battre à armes égales: alors c'est à qui "épicera" le plus. Jusqu'où ira-t-on dans la spirale infernale? On serait tenté de se féliciter de quelque vertu mais ce serait se bercer d'illusion sur une exception française. Tout le monde baisse son slip pour gagner des marchés ou ne pas en perdre. Et pour le pouvoir c'est pareil! On économise, on serre la ceinture, on n'embauche pas, on sous-traite: pour faire des économies. C'est bien! C'est vertueux! Jusqu'à un certain point. Là encore la vertu est un vice. Diminuer les effectifs de fonctionnaires, demander toujours plus à ceux qui restent ou le deviennent, exiger des résultats positifs et performants tout en sachant que c'est impossible: c'est le discours du vice qui prétend être vertueux. C'est celui du Gouvernement. Ce serait aussi pitoyable avec la Gauche qui se vautre toujours dans le drapé voluptueux de la vertu solidaire et égalitaire. Le Prince de ce monde n'est pas encore détrôné. Pas avant la fin du monde. C'est ainsi.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.