Sur le RING

Kémi Séba et le centre de loisirs pour enfants noirs [BFM TV]
14/07/2010 - LES PAGES ROUGES

Toutes les réactions (6)

1. 15/07/2010 16:44 - blue velvet

blue velvet"Black Panther Jeunesse."
Le parti du "grand remplacement "(écouter renaud Camus)est en marche.

Hallucinant.
A envoyer a son député.





2. 16/07/2010 05:43 - Sony Red

Sony RedMalheur!
l'Histoire n'est pas écrite dans la pierre de la main de dieu! alors qu'à cela ne tienne écrivons la notre!

Oui l'école Française pèche de ne savoir enseigner une histoire universelle, non pas pour être de bon ton avec le multiculturalisme
mais pour une compréhension de tous, quelque soit l'origine, du pourquoi le monde d'aujourd'hui. Ce serait sans doute plus stimulant.

Seulement je suis noir dans un pays qui m'apprend l'histoire bien ancienne de blancs plein de précaution coupable quand on aborde la colonisation ou l'esclavage. Est-ce une directive de l'académie? Si oui pourquoi la science Histoire devrait-elle souffrir de repentance?

Au secours Kemi! on ne me dit pas tout qu'est-ce que je veux entendre!
Kemi-apprenti Staline pour moi écrit l'histoire (stp) : « déjà pour commencer j'aime pas l'Histoire mais les histoires tu vois? c'est moi qui décide.
Bien sûr j'eus pu augmenter l'Histoire de mes recherches sur le rôle des colons dans le génocide ethnique Rwandais, bien sûr j'eus pu témoigner que partout la xénophobie entre Africains éloigne le mythe d'une Afrique unie. Mais non, pourquoi faire l'histoire du réel quand l'école offre du «temps de cerveau disponible» à l'idéologie sur les cendres du charabia égalitaire. Alors n'hésitons pas, inventons un peuple noir contre toute réalité, prêtons-lui une religion (au hasard l'islam) , un évènement fondateur (l'esclavage) et une mythologie (la mouvance désuète des black panthers). » Avec ça tient-le toi pour dit jeune : Bob Marley arrête le rhum au moins.
L'ordre de l'évidence règne avec Kemi, comme un descendant hard au «Flic de beverly Hills».

3. 16/07/2010 11:36 - ferdinand

ferdinandblue velvet - Houria Boutelja ou Kemi Seba sont des baudruches médiatiques sans conséquences, trop soucieux de conserver leur place de tribuns populistes et de jouir de leur provoc très calculée. Leur rhétorique à base d'invectives , de néologismes douteux ( " souchiens " ) et de jeux de mots sur les patronymes ressort d'une tradition bien française de Céline à Le Pen ( que Kemi Seba a déclaré admirer ) .

4. 16/07/2010 19:17 - TitOeuf

TitOeufIl est semble bel et bien partir en guerre le garçon....
Est-il armé ?
Non....bon, et bien laissez le jouer alors, ça il peut encore le faire, on est en France, et non pas au Gabon ou en Ouganda (là-bas c'est très dangereux, et il sait bien le "Kemi c'est Moi Juste devant les Caméras" donc il n'ira pas....mdr !!), et puis ça ne mange pas de pain.
Malcom X et les Black Panthers ont bel et bien commencé comme cela aussi aux USA, et ils enregistrent aujourd'hui un taux d'au moins 90% de mortalité de leurs militants de base et originels qui étaient les plus durs.
En clair, et sans le savoir, il aide bien le système ce "génie" sans bouillir.....

5. 17/07/2010 02:29 - Neil gates

Neil gatesNe peut-on pas faire un 'reset' de la france et revenir aux seuls gaulois? Ca devient trop ingerable ce multiculturalisme, trop merdique... je n ai pas envie de me taper la culture ou l histoire des autres dans mon pays, je prefere le faire en voyageant ca a un coté plus typique. Et puis il n ya pas que l histoire de france en cours : les civilisations d amerique centrale, l egypte, la grece, les usa etc. Apres si le mec d origine ougandaise n y trouve pas son compte, désolé, mais peut etre que son histoire n est pas si interessante et puis il y a internet pour combler les lacunes de l educ nationale, c gratos. Et pourquoi est-ce reservé aux seuls blancs d etre ouverts d esprit? Ca ne peut pas s appliquer a tt le monde dans ce pays? Quel bordel le monde de maintenant, que des problemes...

6. 19/07/2010 12:51 - Greg môk

Greg môkEn soi, si c'est pour véritablement apprendre l'histoire, une fois par semaine, aux enfants noirs, c'est une idée de bon sens.
Maintenant, comme je le crains, si l'histoire est empreinte d'informations très fortement idéologiques, et donc, sans aucune objectivité, il est naturel de considérer cette idée comme une merde.
Par ailleurs, la responsabilité dans la production de ce déchet est à mettre aussi à charge des jacobins.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.