Sur le RING

"Il est abusif de parler de théorie du complot"

SURLERING.COM - LES PAGES ROUGES - par Pierre-André Taguieff - le 20/05/2011 - 33 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Vrai ? Faux ? Paranoïa ou méfiance naturelle face à des faits dont la véracité peut sembler sujette à caution ? L'affaire DSK a-t-elle de nouveau réactivé la théorie du complot ? Réponse de Pierre-André Taguieff, auteur de L'imaginaire du complot mondial (Mille et une nuits, 2006). Publié précédemment sur le magazine Le Point puis sur Ring avec l'accord de Pierre-André Taguieff.



57 % des Français qui pensent que DSK est victime d'un complot, dont 70 % des sympathisants socialistes : la théorie du complot se porte bien... Comment expliquer cette réaction?

Pierre-André Taguieff : Dénoncer un complot est un mécanisme de défense facile : on simplifie le problème en lui donnant une forme claire et acceptable, on s'offre ainsi une bouée de sauvetage dans un contexte d'incertitude et de désarroi. Le sondage montre surtout qu'un grand nombre de Français semblent ne pouvoir accepter la chute brutale de Dominique Strauss-Kahn, qui aurait pu être le futur président de la République. Quelques personnages publics ont affirmé ou suggéré qu'il est la victime d'un complot : une élue socialiste a même parlé d'un "complot international". Mais pour qu'il y ait complot, il faut un groupe organisateur agissant dans le secret, un objectif, un plan d'action et un bénéficiaire. Rien de tel n'est ici formulé. Il est donc abusif de parler de "théorie du complot" : le complot n'est nullement théorisé, c'est l'innocence de DSK qui est affirmée, par des gens qui expriment ainsi leur malaise ou leur angoisse. Les dénonciateurs du complot ou de la machination ne peuvent clairement répondre à la question "À qui profite le crime ?". Le seul bénéficiaire de l'hypothèse complotiste est DSK lui-même, puisqu'il apparaît comme une victime innocente.

La supposée victime est d'ailleurs souvent présentée de manière négative...

Oui, en France surtout. Un événement traumatique fait souvent intervenir ce que j'appellerai des croyances associées, relevant du sexisme et du mépris de classe, de l'américanophobie ou de la judéophobie, qui peuvent jouer dans tous les sens. Strauss-Kahn disait lui-même craindre d'être attaqué pour trois raisons : les femmes, l'argent et sa judéité. Mais on assiste aussi à un phénomène d'inversion : voir en lui la victime, c'est oublier la jeune femme qu'il aurait agressée.

Certains éditorialistes ont parlé de réactions "populaires" à partir de ces accusations de complot, les plaçant ainsi d'emblée dans la catégorie "café du commerce". Cela vous semble-t-il justifié ?

Il est vrai que parler de "complot", c'est user d'un mot symbole du langage populiste, mais on ne peut pas réduire les explications "complotistes" à un attribut du "bas peuple", assimilé hâtivement au parti des imbéciles. Il ne faut pas traiter par le mépris ces tentatives naïves d'explication d'événements choquants. Si les gens ont besoin d'imaginer des complots, c'est qu'ils souffrent de la distorsion entre le désir de transparence et la conviction que la marche obscure des événements leur échappe. Les théories du complot, sommaires ou élaborées, perdurent, car elles permettent à ceux qui y adhèrent de donner un sens à un monde qui, sans elles, leur serait insupportable. Elles fonctionnent autant comme des explications, certes fausses ou douteuses, que comme des boucliers contre l'angoisse. Croire que le diable est partout, cela est moins insupportable que d'affronter un monde vide de sens. Le développement des nouveaux médias et notamment de l'Internet n'a fait qu'amplifier ce phénomène en favorisant la constitution au niveau mondial d'une culture fondée sur le soupçon, qui touche tous les milieux.

Propos recueillis par C.Golliau



Toutes les réactions (33)

1. 21/05/2011 14:04 - paracelse

paracelseLes théories de la conspiration sont des gris-gris psychologiques pour ceux qui les acceptent et un profit idéologique et/ou financier pour ceux qui les propagent, jusqu’à parfois gangrener leur maitre comme un dealeur qui consommerait de son propre produit.
Elles ne pouvaient que faire un tabac dans un monde où le déficit informationnel est engendré par un trop-plein de données. Les bons peuples ne savent plus où donner de la tête, saturés d’éléments informatifs contradictoires, alors les packs clef en main conspirationnistes deviennent un de ces sens politiques contemporains, une métaphysique de la marche du monde.
La théorie de la conspiration, propagande et désinformation, n’est en fin de compte qu’un des fruits des métaphysiques, mais elle n’est pas le problème en soi. Le problème est que face à la construction-déconstruction permanente de sens dans nos sociétés modernes, l’homme n’est toujours pas devenu un surhomme capable de construire son propre sens. Il a encore besoin qu’une maman, puissance externe, lui donne ses explications métaphysiques, parce qu’il n’est pas assez mentalement fort pour devenir créateur de ses propres valeurs, pas encore assez maso pour sauter dans le gouffre sans fond de l’existence en y prenant une sacrée joie.
Tout compte fait, notre modernité n’est pas si mal que ça en tant que sable mouvant, mais l’homme n’y est pas éduqué pour devenir un golgoth psychique (goldorak pour la référence), une montagne de muscles mentaux. Les médias, les idéologies politiques, les théories de la conspiration, le conformisme de l’opinion publique ne sont là que pour lui donner la tétée, endigage momentané des angoisses, à ce pauvre petit d’homme. En plus, il faut souvent lui changer les couches.

2. 21/05/2011 15:14 - thomas

thomasLe "conspirationisme" est le fanatisme des athées.

3. 21/05/2011 15:16 - Bardamu

BardamuCe qui est surprenant dans le cas de l'affaire DSK, c'est l'inversion des théories du complot. Alors que d'habitude, celles-ci visent les oligarchies supposées dirigées par les juifs, elles viennent ici au secours d'un juif et d'un oligarque ! Je suis tout à fait d'accord avec l'analyse de la théorie du complot comme mécanisme de défense mais ce qui m'échappe c'est l'attachement des français à l'image de DSK considérée comme sympathique victime. Par ailleurs, réfuter les théories du complot n'implique pas pour moi qu'il n'y ait pas de complot. Ces derniers ont existé de tous temps. ce qui est abusif est leur généralisation ainsi que la tentative d'expliquer le cours de l'histoire par le complot permanent.

4. 21/05/2011 15:18 - Bardamu

Bardamu@Thomas
Ah bon pourquoi, les croyants fanatiques ne sont pas enclins au complotisme.
Cela n'a rien à voir avec la religion puisqu'un pays aussi pieux que les Etats Unis est un gros pourvoyeur de théories du complot.

5. 21/05/2011 15:55 - Paracelse

ParacelseIl existe des théories de la conspiration issues de mouvances catholiques intégristes, Thomas.

6. 21/05/2011 16:06 - Bardamu

BardamuOui sans compter les théories du complot provenant des mouvances islamistes.
Par ailleurs, ces théories dans l'affaire DSK peuvent provenir des instituts de sondages, ces "faiseurs d'opinion" qui ont contribué à faire de DSK un "sauveur". A ce propos, on lira l'article de la fondation Polemia : http://www.polemia.com/article.php?id=3804

7. 21/05/2011 16:28 - Greg môk

Greg môkDans le cadre de le recherche de la vérité, la théorie du complot est une théorie parmis les autres.
Et la sélection des théories se fera entre elles.
Par conséquent, si la théorie du complot doit triompher ce ne sera que lorsque celle-ci aura démontrer qu'elle était celle qui était la plus proche de la vérité.
En conclusion, il faut d'abord chercher et trouver (ou du moins s'en rapprocher) la vérité, et ensuite valider la meilleure des théories en concurrence.
Ce à quoi nous assistons est en réalité le contraire de la méthode scientifique, et de la démarche du raisonnement.

8. 21/05/2011 20:45 - Robinson

Robinsonune théorie complotiste peut cacher une conspiration, ou inversement... dans l'absolu stratégique...
il y a les théories conspi du web et il éxiste les manoeuvres de la dgse: un an avant les dernières élections un jeune polytechnicien m'informait que Villepin "avait été chargé de mettre un troisième homme dans la couche Sarkozy"... et puis quoi? Eh bien exit Cécilia. Qu'à cela ne tienne, voici Carla.
Les histoires de fesses et la politique...
20 ans que les anglo-saxons moquent les accointances entre nos têtes d'affiches médiatiques et politiques; quant au bigamisme, au frais du contribuable, institué par Miterrand...

le comique de la théorie conspi DSK c'est qu'elle le désigne comme candidat socialiste alors que c'est au président du FMI que l'affaire des frasques privées et l'inculpation de viol est faite... enfin, on se comprend, disons au moment où DSK représente la présidence française et européenne au FMI, alors qu'il n'était pas encore déclaré candidat, avant les primaires PS.

Ceci dit, je n'ai aucune info permettant d'affirmer que le complotisme en l'espèce serait le masque d'un complot avéré. La justice tranchera entre culpabilité et innocence du prévenu, pardon, de l'inculpé. Mais pas à propos de l'euro, de la dette du Portugal et de la Grèce.
Donc ce que je note, c'est que dans cette affaire, nos médias critiquant les tabloïds US ne se montrent pas plus efficaces, pas plus soucieux de porter leur investigation où le raisonnement, plutôt que l'imaginaire, devrait les conduire.
Le quotidien Libération qui, plus que les autres, a augmenté son tirage ces dernières semaines, en relayant les inquiétudes de DSK faites prémonitoires par l'actualité, vient de faire la preuve s'il était besoin, que ses investigations ne valent guère plus que les élucubrations de la presse étrangère qu'il conspue. L'article aurait pu passer dans Détective, c'eût été kifkif.

9. 22/05/2011 08:24 - Bobophonique

BobophoniqueIl arrive que des paranoïaques soient persécutés, que des criminels soient victimes de machinations... mais en l'occurrence, il s'agit surtout de ne pas se demander comment nos intuitions morales ont pu parvenir à ce point de délabrement, que nous ne sachions trop s'il est correct de mal juger les prédateurs sexuels et les amateurs de partouze. De profundis clamamus ad te domine

10. 22/05/2011 11:16 - Bardamu

Bardamu@Bobophonique
C'est quoi le rapport entre prédateurs sexuels et amateurs de partouze ?
Il y a un juste milieu entre délabrement moral et moralisme...

11. 22/05/2011 13:30 - dexter

dexter"Toute vérité passe par trois stades : En premier lieu
on la ridiculise; en deuxième lieu on s'y oppose
violemment;
enfin on l'accepte comme si elle allait
de soi."

Schopenhauer

12. 22/05/2011 14:26 - Nach Mavidou

Nach MavidouCe qui va être très déstabilisant, c'est que le jeu politique français va devoir suivre le rythme d'un procès mené selon un système et une culture juridique très différents du nôtre, plus encore que sur les plans linguistiques ou religieux peut-être. Dans le cadre des grands scandales franco-français, on sait comment ça se passe : on connaît les garanties procédurales et les risques. Dans ces procès, les medias et les acteurs politiques connaissent suffisamment le rythme propre et les voies de la justice française. Si la même plainte était déposée en France, les choses se passeraient très différemment. Ici nous allons suivre un procès à l'américaine dont les usages peuvent avoir des effets dévastateurs pour nous qui n'y sommes guère habitués dans le réel (hors donc les séries télé du début d'après-midi). Il n'y a qu'à voir l'effet qu'ont eu les images des deux brèves audiences de la première semaine, ou de la sortie du commissariat. Et d'ailleurs presque tous les medias français se sont jetés sur elles, comme une pâture qui n'aurait jamais été accessible si DSK avait été arrêté, placé en garde à vue et écroué en France.
Pour cela aussi, l'affaire Strauss-Kahn va immanquablement marquer en profondeur l'Histoire politique de la France, quelle que soit son issue. Sans oublier bien sûr les autres conséquences possibles quant à l'économie mondiale, la présidentielle française et les tactiques internes au PS, etc, etc.

13. 22/05/2011 18:09 - mb

mbDésolé pour le HS
@ P.A. Taguieff : je viens de terminer votre ouvrage 'Résister au bougisme' chez Mille et une nuits : il est remarquable d'intelligence et d'actualité ! Malheureusement, force est de constater que depuis 10 ans, notre époque n'a pas résisté mais s'est au contraire repue de l'idéologie débilisante qu'est le bougisme!
Quoiqu'il en soit, merci pour ce livre !

14. 22/05/2011 19:09 - Greg môk

Greg môkPour répondre à la question "A qui profite le crime", inutile d'être longuement hypocrite : Nicolas Sarkozy, sans doute.

Par conséquent, si complot il y a, nul besoin d'aller chercher très loin.

15. 22/05/2011 19:16 - A-S

A-SGreg Mok, ignare guignol du web, petit obsessionnel anti Sarkozy : tu vois Sarkozy face au degré de haine gratuite ou purement subjective du peuple envers lui, la presse pérorant du moindre geste ou sourire équivoque, tu vois Sarkozy payer ou envoyer des gens préparer un complot sexuel contre DSK en soudoyant une femme de chambre, engagée voici trois ans par le Sofitel? C'est devenu la maternelle, Ring ?

16. 22/05/2011 19:31 - Greg môk

Greg môk@ A-S
Oui, oui, si tu veux grand bourricôt.
Commence par apprendre à lire.
J'ai écrit Si...

Pour autant, je ne suis absolument pas anti-sarkozy, mais plutôt, pro, si on utilise ce vocabulaire.
Mais je ne suis pas un petit naïf.

Maintenant, je ne vois pas les choses aussi simplement que tu les écris.

17. 23/05/2011 10:27 - Bobophonique

Bobophonique@ Bardamu : "Il est juste milieu, botaniste et pansu, et le printemps en fleur sur ses pantoufles brille" ; blague à part, je suis conscient de la part d'exagération rhétorique dans mes propos, et je m'en excuse si elle vous a choqué. Pour être plus clair, je n'aspire pas à plus de morale, mais à plus d'hypocrisie, c'est à dire à ce que les gens soient au moins conscients de leurs vices et en aient honte. Voulez-vous élevez vos enfants sous un président partouzeur, ou dire à votre fille : quand tu seras grande, tu pourras aussi aller dans des clubs échangistes ? Peut-être rien n'est-il plus néfaste que le "moralisme", je l'ignore... mais nous avons de la marge.

18. 23/05/2011 20:52 - Ellroy

EllroyVous savez ce qu'on dit : "même les paranoïaques ont des ennemis."

19. 24/05/2011 10:40 - HP

HPCe qui est quand même comique dans cette histoire, et montre le désarroi d'une caste touchée dans sont orgueil et vacillant de son piédestal, c'est que la théorie du complot normalement réthorique populaire et populiste a été initiée par Gisbert, Duhamel et Fourest sur France 2 (1ere émission sur le sujet). Ils ne reculent donc devant rien pour conserver leur avantage et position. On ne saura jamais s'il y a eu complot ou pas et je pense que ce n'est pas important. En revanche, si cela pouvait ouvrir les yeux de nombreux sur le comportement de cette classe politico-médiatique à des années lumières de sa mission, ce serait pas mal.

20. 24/05/2011 14:12 - Greg môk

Greg môkAu sujet des complots, après m'être renseigné, il apparait que les recherches menées dans un souci de rigueur critique montrent que les complots n'atteignent presque jamais leurs fins.

Par exemple, Lénine, un adepte de la théorie du complot, était un comploteur ; Mussolini et Hitler aussi.
Mais les objectifs de Lénine ne furent pas réalisés en Russie, aussi peu que ceux de Mussolini ou d'Hitler en Italie ou en Allemagne.

Toutefois, tous devinrent des comploteurs parce qu'ils croyaient de manière acritique à une théorie du complot dans la société.

21. 24/05/2011 23:33 - Robinson

Robinson"les complots n'atteignent presque jamais leurs fins?" Ah bon. Tu quoque mi fili. ? Presque alors. Vous aviez dit "presque"... De César jusqu'aux Borgia et de l'Europe à l'Oural... les complots et coups d'état... enfin il y a des périodes avec et d'autres sans... peut-être...

22. 30/05/2011 14:27 - HP

HPUne autre pièce au dossier du complot des formations politique, bien plus important (et décelable) que les complots entre personnes...

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-bachelerie/180509/le-ps-censure-l-economiste-jacques-sapir

23. 31/05/2011 08:45 - columbo

columbohttp://www.youtube.com/watch?v=LDVWlUy0BWo

24. 31/05/2011 10:30 - HP

HPJe peux savoir pourquoi mon 1er post sur terra nova a été censuré ?

25. 31/05/2011 10:36 - Ann Lee modération

Ann Lee modérationNous n'avons pas a justifier sans cesse nos modérations.

26. 31/05/2011 14:07 - HP

HPMea culpa et toutes mes excuses Ann Lee, j'ai confondu cet article avec le suivant, désolé encore.

27. 03/06/2011 14:24 - jean-françois

jean-françois"L'affaire DSK a-t-elle de nouveau réactivé la théorie du complot ?"

Réactivé??? LA théorie?

Etait-elle désactivée? Et laquelle? Les théories du complots sont nombreuses. Aussi nombreuses qu'il peut y avoir d'intêrets sur terre.

Est-ce que la vérité est le langage des politiques?
Est-ce que la vérité est le langage des industriels?
Pensez-vous que la lutte des classes est terminée?

Dans les systèmes mafieux on tient ses hommes par le sucre et le baton (j'pourrai dire les couilles c'est plus proche du cul) . C'est peut-être pas Sarkozy, c'est peut-être juste le boss de DSK qui l'a puni.

Au fait, le litige qui a opposé Sarkozy à DeVillepin, vous savez, en lien avec Clearstream, ça n'est pas un complot politique?

Oui, la théorie du complot généralisée est abusive sauf qu'à l'heure de la mondialisation les anciens complots nationaux prennent de l'ampleur. C'est une facilité intellectuelle de rejeter la faute sur un groupe de puissants comploteurs, je suis d'accord. Sans nous les puissants ne seraient pas si puissants. La résussite de leurs "stratégies" c'est que nous devenions nous même participants d'un plan dont nous ne maitrisons pas les tenants et aboutissants.

Le vrai grand complot, à mon avis, c'est la religion matérialiste.

28. 03/06/2011 19:25 - Greg môk

Greg môkSauf que les complots n'atteignent presque jamais leurs fins.

29. 10/06/2011 17:41 - shinbeth rapsioniste

shinbeth rapsionisteLe problème des théories du complot, c'est qu'elles poussent sur un terreau qui leur est favorable:
La théorie du complot anti-DSK est rendue plausible par l'existence de nombreux rivaux (candidats socialistes aux primaires, candidats de droite aux élections de 2012, voire peut-être même au FMI)
Idem pour la mort de Ben Laden: la théorie du complot est rendue crédible par les contradictions des compte-rendus US, l'absence d'image,etc.
Parfois, je me demande si le Complot ne consiste pas à générer toutes sortes de théories conspirationnistes.

30. 26/06/2011 16:26 - prolodepassage

prolodepassageAucun de vous n'aborde l'aspect psychanalitique de " l'affaire DSK"... Du spectacle , à n'en point douter, comme tout les micro-évènements qui se produisent et qui sont passés, selon leur intérêt, à la grosse loupe des médias. DSK était donné gagnant à l'élection présidentielle française, et il aurait certainement éclaté le petit, dont il était le seul ennemi réel...
Je pense qu'il n'en avait pas envie, et qu'il s'est grillé "inconsciemment"... C'est un obsédé sexuel... Il a les moyens d'assouvir tout ses délires... Mais il n'a pas résister au " suce moi tout de suite!!! petite salope d'esclave..." Comment expliquer qu'un homme de sa carrure intellectuelle se laisse aller à ce genre de chose, si ce n'est par le suicide politique... L'impunité ? il sait que cela ne tient pas la route. C'est un suicide politique, tout simplement... L'idée du complot est intéressante... Mais que ce soit un complot ou un suicide politique le résultat est le même : il est grillé...

31. 26/09/2011 00:05 - jean-françois

jean-françoisOn ne sait toujours pas se passer d'elites gouvernantes. Le fait est que ces élites se montrent rarement dignes de leurs statuts. Est-ce la faute à ce "pouvoir" qui, semble t'il, corromp? Cette hierarchisation de la société ne porte-elle pas le vice en elle? Comment ne pas être une statistique ou un bétail pour nos maîtres?

S'en remettre à dieu ou à ses ministères? La hierarchie de l'église n'apporte aucune garantie sur la qualité des hommes qu'on y rencontre. A dieu, alors.

32. 04/11/2011 14:08 - Julien

JulienA écouter ce tacheron, le complot est par essence populiste (donc quelque part fasciste, pas gentil tout méchant) et relèverait de la psychanalyse, c'est marrant comme les supos du système comme Tagueiff se mettent toujours sur le terrain du blabla psychologisant et non des faits, parce que là ils prendraient une branlée.

33. 04/11/2011 14:22 - Julien

JulienA écouter ce tacheron, la croyance dans la théorie du complot est par essence populiste (donc quelque part fasciste, pas gentil tout méchant) et relèverait de la psychanalyse, c'est marrant comme les supos du système comme Tagueiff se mettent toujours sur le terrain du blabla psychologisant et non des faits, parce que là ils prendraient une branlée.

Ring 2012
Pierre-André Taguieff par Pierre-André Taguieff

Écrivain, essayiste, historien des idées politiques. Ring Wall of Fame.

Dernière réaction

Les théories de la conspiration sont des gris-gris psychologiques pour ceux qui les acceptent et un profit idéologique et/ou financier pour ceux qui les propagent, jusqu’à parfois gangrener leur...

paracelse21/05/2011 14:04 paracelse
Tout sur
Articles les plus lus
  • Les excuses publiques de Causeur à David SerraLes excuses publiques de Causeur à David Serra

    Publié sur Causeur.fr le 11 décembre 2013, un an après le conflit entre l'auteur de Satellite Sisters et l'éditeur. Les éditions Ring annoncent à leur tour la fin du contentieux avec Maurice...

  • Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?Vous n'en avez pas marre du "Petit Grégory"© ?

      On en a tous assez de prendre connaissance dans les médias déchaînés des énièmes rebondissements de l'affaire... qui semble ne jamais vouloir se terminer. De loin, du Zimbabwe par exemple,...

  • Droit de réponse aux désinformations de Maurice DantecDroit de réponse aux désinformations de Maurice Dantec

    [ Addenda du 11 décembre 2013 :Les excuses publiques du Magazine Causeur à David Serra : http://www.causeur.fr/nos-excuses-a-david-serra-et-aux-editions-ring,25362David Serra et les éditions Ring...

  • Réflexions sur la tuerie antijuive de ToulouseRéflexions sur la tuerie antijuive de Toulouse

    (propos recueillis par Christophe Ono-dit-Biot) pour Le Point, 22 mars 2012, pp. 54-57 ; texte publié avec quelques coupes sous le titre : « Israël joue le rôle du diable ». Cet entretien a...

  • A l’école de l’antimodernitéA l’école de l’antimodernité

    Puisque nous sommes en début d’année, puisque cette année sera politique ô combien, puisque, on me permettra cette très vaniteuse remarque, ma troisième saison au Ring commence aujourd’hui,...

  • Le superbe top 50 des FrançaisLe superbe top 50 des Français

    Puisqu'on vous dit que vous les aimez. "TOP 50 : contre la crise, rire, métissage et proximité", voilà comment on nous présente le "sondage-événement" du JDD,...

  • Rachida Dati creuse son FillonRachida Dati creuse son Fillon

    Que le Premier ministre me pardonne ce jeu de mots sur son nom pour le titre de ce billet mais il est vrai qu'il convient de ramener à sa juste mesure la guerre que depuis quelque temps Rachida Dati...

  • Sécurité routière : l'arnaque extra-largeSécurité routière : l'arnaque extra-large

    Puisque dans ce domaine, la répression règne sans partage sur la prévention, sans que ça n'indigne personne, pas même Stéphane Hessel. Rééquilibrons les choses en faisant un peu de...

  • Poudlard for everPoudlard for ever

     A Raphaël Juldé, dernier arrivé à Poudlard mais premier reçu aux buses et aux aspics (maison Poufsouffle), et qui, d’après le professeur Trelawney rencontrera plus tôt qu’il ne le croit...

  • Rokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumainRokhaya Diallo, l’antiracisme à visage inhumain

    « Non seulement les races n’existent pas, mais en plus, elles sont toutes égales » (proverbe de Jalons)Je viens de finir Racisme : mode d’emploi de Rokhaya Diallo, et je sais désormais que je...

  • Séduction du conspirationnisme : Umberto EcoSéduction du conspirationnisme : Umberto Eco

    Entretien avec Pierre-André Taguieff (propos recueillis par Paul-François Paoli)Philosophe, politologue en historien des idées, Pierre-André Taguieff, qui prépare un nouveau livre sur les...

  • Faces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rockFaces Of Jesus : les figures et la parole du Christ dans le rock

    Foi profonde, révélation, référence culturelle inévitable, sujet de plaisanterie, de provocation, démarche commerciale, la figure, ou plutôt Les figures du Christ sont une source...

  • In Xto Rege : à la recherche du Jésus historiqueIn Xto Rege : à la recherche du Jésus historique

    Le premier thema Ring 2011 se déploiera sur neuf textes articulés autour des questions centrales posées par la matérialité de Jésus de Nazareth, la Passion, les reliques, leurs valeurs...

  • Le suaire de Manoppello révèle le visage du ChristLe suaire de Manoppello révèle le visage du Christ

    On connaît le linceul de Turin, ce grand morceau de lin sur lequel l’image du corps entier du Christ mort est incrustée. On connaît l’histoire de la photographie de 1898 révélant que...

  • Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?Y a-t-il un futur euthanasié par ici ?

    Le texte qui prévoyait de légaliser l'euthanasie, examiné mardi au sénat, a été supprimé par deux amendements. S'il y avait bien quelque chose à supprimer, c'était ce texte, n’importe...

  • Céline rattrapé par la mémoireCéline rattrapé par la mémoire

    Sors d'ici, Louis-Ferdinand ! La République a choisi : l'ignoble sera au dessus du grand, pour l'éternité. Il ne faut pas célébrer le génie, parce qu'il est parfois antisémite. Oui, Céline...

  • Chemins de traversChemins de travers

    « Voici un étrange monstre », aurait (re)dit Corneille. La pièce que nous donne à lire Ariane Chemin dans son article sur le souper Houellebecq-Sarkozy du 14 novembre, pour être somme toute...

  • "Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe.""Bertrand Cantat ne pouvait plus écrire la moindre strophe."

    Biographe de Bashung, chroniqueur historique des Inrockuptibles, l'écrivain Marc Besse est aussi l'un des rares spécialistes de Noir Désir. Proche du groupe, cet écorché vif ne pouvait rester...

  • Cantona : quand wall street veut casser la banqueCantona : quand wall street veut casser la banque

    Cantona, qui envisage désormais la lucarne de l'Elysée, avait créé la polémique en 2011 avec sa première tentative de "révolution". Retour, avec Laurent Obertone, sur le premier coup de poker...

  • Quelques traces de rouge à lèvres…Quelques traces de rouge à lèvres…

    Et si Alain Bashung avait trouvé dans l’art de la reprise, un sens pour sa propre musique ? Voilà la relecture de l’œuvre que propose « Osez Bashung », un double album compilatoire qui met...

  • Teresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent GallaireTeresa Cremisi nous répond sur l'affaire Florent Gallaire

    Ancien bras droit d'Antoine Gallimard, Teresa Cremisi est depuis 2005 PDG de Flammarion. Éditrice de Michel Houellebecq, la numéro 2 du groupe Corriere Della Sera répond aux questions soulevées...

  • Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"Les banlieues hallucinées de la "sociologie critique"

    Précisions : sur qui s’appuyer pour faire la révolution ?Comme dernier avatar après bien d’autres (on le verra plus bas), le bas clergé académique, tendance « sociologie critique », nous...

Offrez-vous La France orange mécanique